CONTACT

Un sujet, 3 caméras, différents résultats!

Claudia Morin-Arbour

Claudia Morin-Arbour

Je me suis amusée à prendre en portrait la même personne, au même endroit, mais avec différentes caméras et lentilles. Je vous partage mes impressions et les résultats.

Toujours à portée de main

Le cellulaire (iPhone 13)

Avantages: On le trimbale généralement toujours avec nous – il est donc à portée de main – il est léger, prix avantageux (aucune dépense supplémentaire pour acheter un autre appareil que celui qu’on possède déjà)

Désavantages: Qualité des images réduite, pas de possibilité de gérer les réglages

Avec le cellulaire, on a toujours un petit appareil photo sur soi. Évidemment, la qualité n’est pas vraiment là, mais selon les besoins et les occasions, il peut être suffisant. Malheureusement, on a tendance à ne rien faire avec ces images. On les garde sur le cellulaire, les partage sur les réseaux sociaux, mais on ne les archive pas pour les conserver. Ça reste, donc, pour les photos de tous les jours, plus banales… Selon moi. Ce n’est pas le meilleur outil pour les souvenirs significatifs.

Bon. Le mode « portrait »… Il crée un faux flou qui m’exaspère. J’admets que certains cellulaires sont moins pires que d’autre, mais j’y vois toujours la supercherie… Ça manque de naturel. Un flou se crée avec la distance et ne tombe pas directement, de manière égale, sur tout ce qui est derrière la personne. Et je ne parle même pas de la mauvaise découpe dans les cheveux, par exemple. C’est peut-être mon côté pointu et qui remarque trop ce genre de détails…

Je vous suggère plutôt de choisir un fond harmonieux pour votre portrait et d’utiliser le mode normal.

Note personnelle: Je devais être extrêmement près d’elle pour la cadrer ainsi. Nous étions à moins d’un mètre de distance; c’est étrange, intimidant et n’aide pas à créer une belle connexion avec la personne que de lui mettre un cellulaire aussi près du visage!

Le meilleur des deux mondes

Le Panasonic – LUMIX LX100 II

Avantages: Portatif (le mien est toujours dans mon sac à main), qualité supérieure à celle d’un cellulaire, possibilité de gérer les réglages ou de mettre en automatique

Désavantages: Ce n’est pas comme un appareil professionnel et coûte plus cher qu’un cellulaire (que l’on possède déjà bien souvent)

C’est un peu le meilleur des deux mondes pour ceux qui désirent faire de belles images dans le but de les conserver. Le fait de photographier avec un appareil photo nous oblige à importer nos images sur l’ordinateur, les trier, les archiver… En faire quelque chose.

Je pouvais être plus loin d’elle et créer un flou naturel, en plus de ne pas déformer les traits de son visage, contrairement à un cellulaire qui l’étire. J’ai, pour l’exercice, laissé mon appareil en mode automatique pour voir comment il réagirait. J’aime bien le résultat, qui s’approche quand même beaucoup de ce que j’aurais fait en mode manuel avec cette même caméra.

(Lentille zoom – équivalent d’un 70mm)

Les résultats professionnels

Sony – A7III (85 mm et 50 mm)

Avantages: La qualité des images, l’éventail infini de choix d’objectifs, possibilité de gérer les réglages ou de mettre en automatique

Désavantages: Il n’est pas évident à transporter et son prix est élevé

Les téléobjectifs sont idéaux pour les portraits, car ils mettent l’emphase sur le sujet en aplatissant le fond et en créant un flou derrière, d’où mon choix de prendre une lentille de 85 mm pour mon portrait optimal. J’ai aussi pris un objectif avec un peu moins de latitude pour l’ouverture (ce qui crée le flou) et fait un portrait avec une 50 mm. C’est la lentille qui se rapproche le plus de l’oeil humain.

J’étais à une distance similaire pour faire mon portrait que lorsque j’ai utilisé l’appareil Lumix, ce qui était vraiment moins intimidant que le cellulaire. Les résultats avec la lentille 50 mm et l’appareil Lumix (plus compact) sont très comparables, selon moi.

Évidemment, avoir un boîtier professionnel et plusieurs objectifs différents, ça requiert un budget plus conséquent et de l’espace. Ce n’est pas évident de tout transporter avec soi juste au cas où l’on voudrait créer de belles images. Alors, selon son budget et ses besoins, on peut aller vers quelque chose de plus petit… Et faire appel à un ou une photographe pour nos portraits plus importants.

Source photos : Claudia Morin-Arbour

Claudia Morin-Arbour

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *