CONTACT

Créer et laisser sa marque

Alexandra Hamel

Alexandra Hamel

*Cet article correspond à la 4e étape de notre dossier « Comment démarrer une entreprise en ligne? »

Lorsque vous aurez trouvé un nom qui cartonne pour votre entreprise (facile à mémoriser et à écrire et qui vous différencie de la compétition) et que vous aurez pris soin de l’inscrire au Registraire des entreprises, vous devrez en officialiser sa forme juridique (entreprise individuelle, société par actions, société en nom collectif, association, OBNL, etc.) et en définir la structure. Faites-vous accompagner par un CPA et un conseiller juridique dans le choix de votre structure; vous vous épargnerez ainsi la perte de milliers de dollars en raison d’un choix mal éclairé. Ces conseillers pourront vous aider avec la documentation reliée à l’immatriculation.

Avant même de penser concevoir votre site Web, vous devez valider la disponibilité de votre nom de domaine sur un site tel que Go Daddy. Si possible, réservez la version .com et/ou .ca (n’hésitez pas à réserver les deux s’ils sont disponibles). Idéalement, validez la disponibilité du nom de domaine en même temps que vous faites votre choix de nom d’entreprise. Si toutefois vous tenez mordicus à votre nom, mais que le nom de domaine n’est pas disponible, pensez à ajouter un mot clé, court et simple, en lien avec votre secteur d’activité au début ou à la fin de votre nom de domaine (ex.: vous vous souvenez de l’annonce La Capitale Vendu, lacapitalevendu.COM ? Le jingle est un sacré ver d’oreille…). Si vous êtes en panne d’idées, vous pouvez vous inspirer à l’aide d’un générateur de noms de domaine comme Nameboy

Vous voilà bien parti. Votre entreprise a maintenant besoin d’une personnalité. 

Étape 5: Savoir choisir ses batailles… et ses plateformes

Alexandra Hamel

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *