CONTACT

5 trucs pour monter un calendrier de contenu flexi-rigide

Catherine-Elizabeth

Catherine-Elizabeth

Ahhhhh… Monter un calendrier de contenu pour des marques; un mélange de créativité, d’organisation, de plaisir, mais aussi d’une panoplie d’imprévus. Afin de pouvoir créer un calendrier simple, efficace, mais surtout ouvert aux changements, il faut se baser sur des principes bien établis. Oui, oui, il faut quand même faire preuve de rigidité pour la combattre, tout en laissant de la place aux imprévus qui viennent avec la responsabilité de la gestion de contenu Web!

Je vous propose donc ici 5 astuces simples pour que la gestion de calendriers de contenu soit facile et… pas trop rigide :

1. Être d’avance, mais pas trop

On va se le dire; se préparer des mois en amont, c’est MÉGA tentant quand arrive le moment de créer des calendriers de contenu pour les marques avec lesquelles on travaille. On veut prendre de l’avance pour, croit-on, être plus efficace et bien répondre au besoin du client, mais cela impacte notamment notre temps ainsi que notre marge de manœuvre par rapport aux imprévus qui, on va se le dire, sont inévitables! 

Afin de pallier cela, bâtir nos calendriers de contenu avec rythme et régularité nous laisse l’espace pour intégrer de temps en temps du contenu spontané. De cette manière, on sauve des ressources, mais surtout, du temps, denrée bien utile lorsque vient le temps de rédiger  cette panoplie de posts qui s’ajoutent au fur et à mesure que les semaines avancent! On peut aussi se garder une plage horaire libre à toutes les semaines afin de pouvoir ajouter du contenu qui colle à l’actualité! 

2. La juste dose de design graphique et de photographie

Ahhhh… Mais que mettre dans nos calendriers? En tant que gestionnaire de contenu Web, on a toujours une préférence pour certains types de contenu. Que ce soit du contenu vivant, statique ou bien du design graphique, on a tous un chouchou! 

L’idée est donc d’alterner les contenus graphiques et lifestyle pour alléger le fil et amener une certaine cohérence visuelle propre à la marque. Il est important de garder en tête que l’algorithme d’Instagram favorise de plus en plus les contenus vivants (vidéos), donc les contenus de type Reel sont à privilégier. 

3. Un espace bureau optimal

On ne se le cachera pas; un espace de bureau bien organisé, c’est LA clé du succès pour une journée de travail productive. 

Rien de plus motivant qu’un environnement où idées, objets et organisation s’harmonisent pour optimiser notre créativité!

4. Un horaire rigide, mais flexible 

Les horaires, les horaires, les horaires… Un sujet « totché ». Certains préfèrent travailler le matin, d’autres le soir ou même durant la nuit. Une chose est certaine; un horaire dans lequel nous regroupons nos actions en blocs thématiques, par exemple nos séances de brainstorm, nos heures de création de contenu, nos moments de rédaction et ainsi de suite, est primordial afin de bien répondre aux besoins de nos clients et d’être productif.

On comprend bien qu’une certaine coordination est nécessaire pour bien réaliser le tout. 

Lorsque notre horaire est bien planifié, cela nous laisse aussi la liberté d’y ajouter des plages pour les imprévus, un classique inévitable de la création de contenu.

5. Une communication hors pair 

Que ce soit en travail d’équipe, en solo ou avec les clients, prioriser un vocabulaire rigoureux, où chacun connait la signification des mots utilisés, favorise la compréhension de tous et la priorisation des tâches.  

De cette manière, lorsque tout le monde comprend bien la direction des initiatives, il y a plus de place pour les contenus flexibles et non prévus aux calendriers. 

Catherine-Elizabeth Adams

Catherine-Elizabeth

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *